Mas Coris

Authentique,  naturel  et  savoureux  

X

Votre panier est vide



X

Faites connaître Mas Coris à un ami !

Votre adresse mail

L'adresse mail de votre ami

Votre message

Pour agrandir une photo défilante et lire sa légende, cliquez sur l'image, ou voir l'album

A LA VIGNE / Travaux de printemps

La course est lancée

 

Avec le printemps, tout s'accélère, les tâches se multiplient et chaque étape ayant une influence sur la suivante, mieux vaut ne pas lambiner. Au risque de sombrer dans le pire des scénarios catastrophe, car à la vigne, le retard ne se rattrape jamais.

 

Après l'apport d'engrais et le labour de fin d'hiver, l'ébourgeonnage est un des premiers travaux de la nouvelle saison. Un travail particulièrement laborieux avec certains cépages généreux, comme le cinsault.

Plantation et complantation

Très vite, les traitements commencent. Nous en réalisons huit à dix, approximativement entre le 8-10 mai et la mi-août, mais ces dates varient selon les années. Effectués selon les exigences de l'agriculture biologique, selon le niveau des précipitations et selon les besoins des parcelles, ils sont destinés à prévenir les deux menaces les plus fréquentes, l'oïdium et le mildiou. Car en bio, l'anticipation doit primer.

Parallèlement, le travail du sol se poursuit, avec un désherbage qui exclut tout substance chimique. Un autre labour peut être nécessaire à l'approche de l'été pour contenir la végétation entre les rangs.

Le printemps est aussi l'occasion de complanter, c'est-à-dire de remplacer les manquants (comme nous l'avons fait massivement en 2011) ou de planter une nouvelle vigne, après avoir préparé la parcelle l'année précédente. La naissance d'un plantier s'accompagne d'une vigilance extrême (arrosage, désherbage, protection des plants contre les lapins, etc.). Un travail exténuant et entièrement manuel, qui se poursuit par le palissage.

En été, la vigne plutôt que la plage

Au mois de mai, une fois la végétation suffisamment avancée, les fils de fer sont relevés pour maintenir les futurs bois et éviter la casse à cause du vent. Un peu plus tard, nous les écimons à la cisaille pour limiter le développement, en hauteur et sur les côtés.

En été, selon les conditions climatiques et ce que l'on attend de la récolte, des raisins peuvent être "tombés" pour faciliter la maturation (vendanges en vert) et du feuillage éliminé pour assurer une meilleure aération des grappes. L'observation fréquente des vignes est donc essentielle pendant cette période qui annonce le grand moment des vendanges.

 


LA BOUTIQUE

Accueil | Contact | Mentions légales | Privé